ASC Espérance championne de la coupe du championnat de Bababé


L’équipe d’espérance a remporté la coupe du Championnat de Bababé en battant Bordeaux trois buts à deux par tirs au but après un match nul, un but partout, ce dimanche 23 septembre.
Des milliers de personnes ont prit d’assaut le stade municipal pour vivre en direct la grande finale du championnat qui opposait les équipes de Blé Ndendi et d’Espérance. Elle est parrainée par Ba Kassoum, directeur régional de l’action sanitaire dans la région d’Adrar et par ailleurs président de l’Association des Professionnels de Sante de Bababé. Il a participé dès le début du tournoi par l’octroi d’un lot important de ballons de football.
L’équipe d’espérance reste la meilleure équipe de Bababé pour l’édition 2018. Elle a battu son adversaire, Blé Ndendi, par un score de trois buts à deux par tirs au but après un match nul. Le premier but est signé par le numéro 11, Amadou Abdoulaye Sow. A la 55ème minute, Abdoulaye Ndiaye BA, le numéro 6, a égalisé. Ce qui a permis à ces coéquipiers de rester dans le jeu et d’être plus performants durant toute la deuxième période.
Ces dernières années, les amateurs du ballon rond n’ont pas assisté aux rencontres de la coupe du maire, regroupant les équipes de Bababé et celles des villages environnants, qui se termine souvent par des affrontements entre joueurs, d’une part et entre supporters, d’autre part. Ces derniers ont provoqué la suspension de la coupe du maire.
Les joueurs, qui ne veulent être que des spectateurs, ont pris une initiative pour l’organisation du tournoi avec la participation financière de chaque équipe. « Nous avons organisé ce tournoi pour donner la chance aux jeunes footballeurs, en vacances, qui veulent jouer et qui ne trouvent pas d’encadreurs. Notre objectif est de permettre à nos jeunes frères de pratiquer le sport avec le fairplay et sans la violence », explique Abou Sall, l’un des initiateur du championnat.
« On a mis en place cette structure pour qu’on puisse, au moins, organiser un tournoi local à défaut d’organiser la coupe municipale. Pour cela, il faut de grands hommes qui arrivent à surmonter les difficultés qu’on rencontre souvent pendant les grandes compétitions nationales et ou internationales. Abou Sall et Salif Dia ont été à la hauteur.
Ce tournoi est organisé par des jeunes de Bababé, dans la ville de Bababé avec des clubs et des joueurs de Bababé. Ce n’est pas parce qu’on ne veut pas jouer avec les équipes départementales ou communales, c’est parce que nous avons suffisamment de clubs et de joueurs qui peuvent participer aux différentes rencontres sans qu’il y ait des difficultés entre eux », soutient Mika BA, le président du district de la commune de Bababé.
Lors de cette édition, 81 buts ont inscrits et trois séries de tirs au but ont enregistrées.
Oumar BA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *